Vous souhaitez travailler comme étudiant ? Voici quelques conseils qui vous seront utiles.

Il est possible de travailler dès l’âge de 15 ans et demi. Cependant il est plus difficile de trouver un job comme mineur. Il y a plusieurs raisons à cela, l’une d’elle est que pour l’employeur la responsabilité d’un mineur ne sera pas la même que celle d’un majeur. Pour cette raison un mineur ne pourra par exemple pas tenir la caisse d’un magasin.

La disponibilité horaire est aussi plus limitée pour un mineur qui fréquente encore une école secondaire.

La mobilité est aussi potentiellement moindre.

Sachant qu’en matière de job étudiant la demande est supérieure à l’offre il est probable qu’un employeur favorise les étudiants majeurs.

L’idée n’est évidemment pas de vous décourager mais de relativiser le refus et rassurez-vous, de nombreux étudiants mineurs trouvent quand-même un job.

Avez-vous déjà un CV ?

Oui ? Super, nous pouvons regarder ensemble s’il est au point. Peut-être est il encore possible de l’améliorer.

Non ? Alors ce sera la première étape dans votre recherche d’un job. Notre équipe peut vous aider à le réaliser, nous disposons d’ordinateurs en libre accès et un animateur est toujours présent pour apporter son aide.

Une chose importante à ne pas oublier est que le CV doit être adapté à la société et à la fonction visée. En effet les compétences et atouts à valoriser diffèrent suivant le poste. Et surtout n’oubliez pas d’indiquer vos disponibilités, exemple : week-ends, vacances scolaires, autres.

Par exemple, si je postule chez Décathlon je pourrai mettre en valeur les sports que je pratique.

Où trouver un job ?

Avant tout il faut favoriser son cercle familial, demander à vos proches qui travaillent s’il est possible de trouver un job au sein de leur société. Cela reste le meilleur moyen de trouver un emploi.

De nombreuses agences d’intérim proposent également des jobs pour étudiants. Certaines ont même des contacts avec des employeurs qui engagent des mineurs comme Randstad.

Reste aussi bien-sûr le démarchage spontané des entreprises, pour cela voici quelques règles à respecter pour mettre un maximum de chances de son côté.

  • Éviter un premier contact téléphonique : allez sur place directement.
  • Cela semble évidement mais n’oubliez pas de vous munir de votre CV.
  • Éviter d’aller à plusieurs. C’est évidemment plus agréable de prospecter avec un.e ami.e mais cela pourrait donner à votre démarche une impression de manque de sérieux.
  • « l’habit de ne fait pas le moine » dit-on et pourtant il est judicieux de s’habiller d’une façon neutre et soignée et adopter un comportement adéquat. Exemple : éviter de mâcher du chewing-gum.
  • Demandez à parler directement au responsable. S’il n’est pas présent ou disponible demandez quand revenir et demandez son nom pour personnaliser votre prochaine visite.
  • Vous avez rencontré le responsable mais vous n’avez pas de nouvelles ? N’hésitez pas à le recontacter mais attention de ne pas donner l’impression de le harceler, une ou deux relances suffisamment espacées sont judicieuses, au delà cela risque de ne pas être constructif.